arrow_downward scroll

plus d'informations

Un air de renouveau

Il est rare qu’un relai de campagne porte si bien son nom. Les jolis bâtiments blancs du restaurant-logis l’Air du Temps, tenu par le chef doublement étoilé Sang-Hoon Degeimbre, semblent sortir de terre au milieu d’immenses champs potagers. Écrivant un nouveau chapitre de collaboration avec Sang-Hoon, les designers et architectes d’intérieur d’Exsud insufflent un air de renouveau à ces lieux déjà mythiques. C’est plus qu’un style que l’on retrouve, c’est une âme.

Une fenêtre sur le monde

Embrassant largement la campagne environnante, l’immense terrasse de ce restaurant d’exception se fait l’écho de la cuisine que Sang-Hoon définit lui-même comme une « une fenêtre ouverte sur le monde ». Confortablement assis sous un plafond de lamelles naturelles de bois déployées telles les pages d’un livre colossal, on se sent prêt pour un voyage extraordinaire dans les émotions gustatives et visuelles. 

Chaleureuse intimité

Selon la saison ou pour un peu plus d’intimité, préférez le salon intérieur mariant le bois et la pierre comme le rude et le raffiné, le brun, le beige et le gris. Tout gravite autour d’un remarquable poêle à bois qui diffuse sa chaleur vers les convives lovés dans de profonds fauteuils en cuir au style Art déco. Les gouttes de lumière suspendues au plafond ajoutent de la clarté au rouge des braises.

Côté nuit

On accède aux chambres par un escalier en spirale folle, aux marches ajourées et à la rampe de métal bordée d’un liseré de LED. Là-haut, on retrouve l’esprit terre et matières qui caractérise le travail d’Exsud. Collections d’objets et de meubles natifs ou créatifs, dans les tons chauds, tissus, bois, verre et faïence dans un écrin de gris.

Structure et perspective

Partout, des perspectives emboîtées de cadres et de lignes verticales, horizontales ou obliques structurent l’espace. En ciel de lit, on remarque ces étonnantes lamelles de bois brut qui serpentent, rayonnent et diffusent la douce lumière de lampes cachées.